Plongez vous dans le sombre d'univers des chasseurs d'ombres et des créatures obscures, New York n'a jamais été aussi active...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est en construction, merci de repasser plus tard ♥

Partagez | 
 

 Clarissa A. Fairchild || I'm not an Angel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice  Enfant de Raziel

avatar


Fondatrice
Enfant de Raziel


Je suis arrivé le : 26/01/2017
Messages : 11
Points : 73
Age : 20
J'habite : A New-York

Personnage
Clan: Enclave
Capacités / Pouvoirs:
Relations:

MessageSujet: Clarissa A. Fairchild || I'm not an Angel.   Mar 12 Sep - 22:44

Clarissa Adèle Fairchild
I'm not an Angel

PERSONNAGE INVENTÉPOSTE VACANT

Nom : Fairchild (Morgenstern)
Prénom : Clarissa "Adèle"
Date & Lieu de naissance : 23 août 1998
Âge : 18 ans 
Race : Enfant de Raziel

Métier / Études : Chasseuse d'ombre
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Parents : Jocelyn Fairchild & Valentin Morgenstern
Marque de Sorcier : écrire ici (Uniquement pour les sorciers)

Avatar : Katherine MacNamara

Caractère
Pour moi, la famille c'est sacré. Si j'ai fait tout ce que j'ai fait jusqu'à présent, c'est parce que j'aime les personnes qui me sont proches et chères, notamment ma mère puis sa disparition... Je suis toujours attentionnée et je fais de mon mieux pour satisfaire un peu tout le monde, même si parfois j'agis comme une égoïste comme le moment où j'ai décidé d'enterrer Simon en le condamnant à une vie éternelle, où lorsque j'ai essayé de faire ressusciter ma mère, tout ça n'était pas par pu égoïsme, mais je refusais de les voir partir... Parce qu'en effet, je suis sensible lorsque ça touche mes proches.
Et pourtant, je suis une vraie tête de mule quand ça me prend, têtue comme je suis, je me lance souvent dans des destinations qui ne sont pas souvent les meilleures idées, et pourtant, je suis une battante, je ne veux pas me laisser abattre ! Naïve comme je suis, je peux facilement tomber dans un piège, l'exemple typique avec Iris et son pacte de sang auquel j'ai adhéré les yeux fermés en priant que ma mère me revienne en vie... J'ai failli y laisser ma vie pour ça. J'agis souvent sous l'impulsivité de mes émotions, je ne réfléchis pas toujours à ce que je dis, au point d'en être blessante sans m'en rendre compte.
Je me laisse souvent guider par mon cœur et il ne me mène pas toujours au bon lieu... J'ai peut-être un mauvais caractère, et être sarcastique ne m'arrange pas, mais je suis toujours protectrice envers ceux et celles qui sont proches de moi. Et j'essaie de les comprendre. Je suis l'épaule sur laquelle on peut pleurer et se confier.
Histoire
Il y a dix-huit années de cela, Jocelyn Fray donna naissance à la petite fille que j’allais être. Elle avait fui l’ignoble père qu’était Valentin Morgenstern afin de m’éloigner de lui pour éviter qu’il ne fasse de moi un monstre également. S’installant à New-York, les quelques années qui ont suivies ma naissance tout se passa plutôt bien. Jocelyn ma mère, espérant avoir réussi à m’éloigner du Monde Obscur et de la Société des Chasseurs d’Ombre, destin auquel elle ne voulait pas me soumettre. Durant de longues années elle espérait également que je ne possède pas la Seconde Vue, aptitude exceptionnelle que les Nephilims obtiennent soit naturellement, soit par l’entraînement.
Je grandis sans l’amour d’un père, mais celui de ma mère aimante, douce, protectrice me suffisait amplement pour m’épanouir. Je n’ai jamais eu l’ombre d’un doute concernant mes origines. Vivant une vie parfaitement normale jusqu’à ce jour où, quand je m’amusais dans le parc et qu’un vil démon sorti de l’eau afin de me dévorer toute entière. Grâce aux réflexes de ma mère, elle me sauva de l’attaque démoniaque. Découvrant ainsi que je possédais la Seconde Vue, chose que Jocelyn aurait évité que j’obtienne, elle décida de se rapprocher du grand sorcier de Brooklyn : Magnus Bane. Celui-ci accepta de l’aider à m’enlever ce don naturel afin que plus jamais je ne puisse voir ce que je ne devrais pas voir et ainsi éviter ce destin qu’elle continue de refuser pour moi. Le Sorcier fit alors disparaître toutes traces de souvenirs concernant cette attaque et m’ôta ma Seconde Vue. Seulement, le sortilège qui concernant l’enlèvement de cette aptitude était impossible, du moins, pour la vie. Il fallait alors revenir tous les deux ans afin de recommencer à bloquer cette Seconde Vue afin que plus jamais je ne puisse voir le deuxième monde connecté à celui dans lequel je vivais.
Et c’est ainsi que tous les deux ans, je revenais chez Magnus Bane qui m’ôtait tous mes souvenirs ainsi que ma Seconde Vue temporairement. Jocelyn s’inquiétait vraiment pour moi, et à la pensée que je pouvais voir le monde dans lequel elle avait vécu durant de longues années accompagnée du monstre qu’était Valentin, elle ne peut se résoudre à me soumettre à ce destin.
Quand j’eus cinq printemps, je fis la connaissance d’une personne que ma mère connaissait : Luke Garroway. Un homme inconnu dans un premier temps, mais qui est devenu par la suite plus important pour moi. Il ne voulait pas que je le surnomme « Papa », mais pourtant, dans mon cœur, c’était tout comme. Je me liai alors avec lui sous les yeux bienveillants de ma mère qui veilla sur moi. C’est également dans l’année où je soufflai mes huit bougies que je fis la rencontre d’un garçon très gentil : Simon Lewis. Devenant mon premier véritable ami, nous nous étions liés par une forte amitié puissante et nous nous entendions à merveille. Il était le frère que la vie ne m’a pas donné. Luke, Simon, Jocelyn sont devenus ma nouvelle famille.
Un jour, je me souviens avoir vu ma mère ouvrir une boîte mystérieuse, dessus il y avait écrit J.C., des initiales qui ne me disaient absolument rien et lorsque je la questionnais là-dessus, je n’avais aucune réponse. Et je n’en aurai peut-être probablement jamais.
L’année de mes dix-huit printemps. Quelle belle journée ça avait été !... Dès le matin ma mère souhaitait me parler, chose peu habituelle de bon matin et comme toujours, je suis têtue, je ne l’ai pas écoutée et je suis partie. Je m’étais dirigée vers l’Académie des arts de Brooklyn afin d’y passer mon test d’entrée dans cette prestigieuse école. Audition réussie grâce aux dessins étranges qui surgissaient de mon inconscient de temps à autre et dont j’avais le besoin de dessiner. Tout ça peut paraître bizarre mais pour moi aussi c’était étrange. Mais je n’y prêtais pas attention, vous savez, l’art s’inspire. Le soir-même, j’avais rendez-vous avec Maureen et Simon afin de fêter mes dix-huit ans au Club Pandémonium, endroit un peu glauque, mais qui pouvait être sympa. Au moment où nous allions entrer, un jeune homme me bouscula, réagissant au quart de seconde, je m’emballe et vu la tête que faisait mes amis, j’avais l’impression de parler seule dans le vide… Quelque chose d’étrange venait de se passer : je venais de rêver ou quoi ? Je ne donnai pas plus d’importance que ça et nous entrions dans le club. La musique, l’ambiance, ça pouvait être repoussant. La fréquentation de cet endroit n’était pas très engageante en tout cas. Je me sentais plus mal à l’aise qu’autre chose. Je commande à Simon quelque chose à boire, mais rapidement je me perds au milieu de la foule. Voulant évidemment des explications avec ce jeune qui m’a poussée toute à l’heure, je suivis ses pas jusqu’à arriver derrière un rideau et ce que je découvris me fit froid dans le dos. Deux autres personnes tuaient sans pitié d’autres personnes. J’aurai voulu que tout cela ne soit qu’un rêve, mais c’était la vérité, ils se battaient sans relâche, et j’ai même tué à mon tour sans le vouloir. Trop effrayée par ce que je venais de voir, je me mis à courir pour sortir de cet enfer, laissant Simon planté au Pandémonium. Ma destination était chez moi. J’ignorais ce qu’il arrivait. En arrivant chez moi, ma mère affolée n’eut pas le temps de tout bien m’expliquer,  elle me confia un collier et Dot me téléporta ailleurs en un rien de temps.
Le temps de reprendre mes esprits, je me retrouve au Poste de Police de Luke. Trop perturbée, je veux simplement me réveiller de ce cauchemar, ça a assez duré ! Je me relève rapidement et je tente de retrouver Luke. Mais en le trouvant, j’entends alors les pires choses que je n’ai jamais entendues : il se fichait de notre sort, ma mère et moi. J’étais simplement abattue, le monde s’écroulait autour de moi, et ma maison était mon seul refuge. Malgré la pluie, je cours jusqu’à chez moi, et le cauchemar continue. Notre maison était sens dessus dessous, un véritable bazar chaotique. Un démon qui avait pris l’apparence de Dot m’attaqua lorsque le jeune homme que j’avais avant au club me sauva. Pouvant voir parfaitement son visage, j’imprimai celui-ci dans ma tête avant que je ne sombre dans l’inconscience.
A mon réveil, je pus faire la connaissance de Jace, l’homme que j’avais rencontré plus tôt au Pandémonium ainsi que Isabelle et Alec Lightwood qui étaient présents. Hodge également fut une nouvelle rencontre. Mais j’étais prise par cette envie irrésistible de retrouver ma mère, elle me manquait, je voulais la sauver, je ne comprenais toujours pas grand-chose de ce qu’il m’arrivait, mais j’étais déterminée à retrouver ma mère. La première étape de ma recherche fut d’aller voir les Frères Silencieux. Cette intervention ne donna que très peu d’informations sur ce que je désirais savoir. Découvrant ainsi que le grand méchant de l’histoire n’était d’autre que : Valentin Morgenstern. Cette nouvelle me fit tomber de haut et je pris la fuite tant j’étais perdue. Lorsque je sortis de la Cité des Os, Simon avait été kidnappé par les Vampires de New-York. Nous avons réussi tant bien que mal à sauver mon meilleur ami des crocs de ces monstres. Et tous les jours j’en apprenais un peu plus sur les faits et créatures de ce monde obscur dans lequel je venais d’être embarquée.
Lors que l’intervention des Frères Silencieux, j’avais également apprit l’existence d’un puissant sorcier lié au blocage de mes souvenirs : Magnus Bane. Aidée des autres Shadowhunters, nous avons pu l’approcher afin de celui-ci nous aide à mieux comprendre ce qu’il cloche avec moi. Seulement, la seule solution de retrouver mes souvenirs était d’invoquer un puissant démon qui dévore nos souvenirs, et l’invocation ne se passa pas comme prévu et j’ai dû me soustraire à renoncer à mes souvenirs.
Quand l’Institut apprit que j’étais la fille de Valentin beaucoup ont été surpris, d’autres ont été dégoûtés, et je n’étais pas autorisée à sortir de cet endroit. Cependant, mon désir était trop fort, et je décide de mon propre chef d’en sortir pour aller chez moi. Je retrouvai alors la boîte de ma mère qui contenait J.C. et au même moment Simon et moi nous furent kidnappés à nouveau. Il s’agissait d’Alaric un ami de Luke et un allié. Luke arriva à nous tirer d’affaire, et je pouvais enfin revoir celui que j’avais considéré comme mon vrai père.
Lors d’une grande émotion, je découvris que j’avais en réalité un pouvoir exceptionnel : celui de faire entrer dans un papier un objet, en l’occurrence il s’agissait de la boîte de ma mère que j’ai réussi à faire pénétrer le papier. Je compris vite où était la fameuse Coupe Mortelle dont tout le monde parle, elle était là, depuis le début, sous mon nez. Je pus alors récupérer les cartes de tarot qu’avait dessinées ma mère pour Dot. Et la vérité éclata au grand jour : la Coupe était là.
Un peu plus tard, Raphael arriva aux portes de l’Institut en ramenant le corps sans vie de Simon. J’ai dû prendre la décision la plus difficile de ma vie : planter un pieu dans son cœur, ou l’enterrer afin qu’il puisse revivre au risque qu’il ne revienne jamais à la surface. Lorsqu’il réussit alors à remonter, je ne le reconnaissais plus… J’avais fait de lui un vampire…
Grâce à la magie des portails, nous nous retrouvions dans le Laboratoire de Valentin où nous avons retrouvé un certain Michael Wayland, le supposé père de Jace. Mais rapidement la vérité éclata au grand jour lorsqu’il tenta de me dérober la Coupe, Valentin nous frappa comme un éclair en annonçant fièrement que Jace et moi étions frères et sœurs alors que nous ressentions des sentiments amoureux l’un pour l’autre… Cette nouvelle éclata comme une bombe, surtout entre nous deux, mais aussi à l’Institut.
Pour sauver et réveiller ma mère, il nous fallait l’aide d’un autre sorcier : Ragnor Fell, qui détient le Livre Blanc. Seulement, il nous apprit que le livre était en possession de Camille Belcourt. Lorsque nous avions pu récupérer le Livre Blanc Valentin nous dépassa d’avance et prit en otage Alec, Simon, Magnus, Isabelle… Valentin mit Jace au défi, lui demandant de choisir son camp, du alors prendre la décision de le rejoindre sauf qu’au dernier moment avant de traverser le portail, Jace fit un coup de théâtre et envoya Valentin dans le portai mais seul.
Ainsi à l’aide du Livre blanc nous avons pu ainsi réveiller ma mère de son sommeil profond. Je pouvais enfin revoir ma mère, celle qui m’avait tant manquée. Nous avions tant de choses à nous dire… Et pourtant, nous n’avions jamais réellement prit le temps. Mais une nouvelle vient tout bouleverser : Jace prit parti aux côtés de Valentin, chose à laquelle personne n’aurait pensé qu’il puisse faire ça un jour. Je n’aurai jamais pensé cela de lui. L’Institut est en alerte, et Jace est vu comme un traitre aux yeux de tous. Aldertree prit également ce jour-là les commandes de l’Institut de N-Y. Jocelyn, ma mère me révéla également que mon frère, Jace est en réalité un être hybride entre un Chasseur d’Ombre et un Démon. Cette nouvelle me choqua littéralement, tant j’étais choquée de l’apprendre.
Tant bien que mal nous arrivons à récupérer Jace et celui-ci est malheureusement enfermé dans la Cité des Os en attendant d’être jugé pour haute trahison. Je ne pouvais décidément pas faire une croix sur Jace, non c’était impossible. Mais celui-ci m’a longuement rejeté…
L’Institut est alors attaqué par un démon qui prend possession des corps des membres présents, et un véritable drame arriva. Tout l'établissement était en alerte. Mais il restait introuvable. J'étais au téléphone lorsque je découvre Alec au sol, les mains en mains, se lamenter, ne comprenant pas, je regarde dans la chambre qui se trouvait juste à côté et là... Je découvre ma mère, morte, son regard si vide... Je ne l'oublierai jamais. Je ne réalisais pas à quel point j'avais mal, prise sous l'emprise de la colère, je m'étais déterminée à aller tuer ce démon. J’ai dû blesser Isabelle alors qu’elle essayait de tuer Alec sous l’emprise du démon, et celui-ci se libéra de mon amie.
Ma mère n'était plus... Jamais je n’ai autant pleuré. J’ai tout fait pour … la retrouver et désormais elle… était morte. Déterminée à ne pas la voir partir je demande à Magnus pour la faire revenir à la vie, mais celui-ci refusa catégoriquement. Je me mis alors à la recherche d’un sorcier capable de faire cela et je tombe alors sur une certaine Iris. Je m’y rendis alors très rapidement. Celle-ci accepte à condition que j’honore un pacte de sang en guise de service. J’accepta les yeux fermés. Mais je me rends vite compte que ce n’est pas possible de faire revenir les morts… Lorsque je me retrouva enfermée avec un Démon pour d’obscures raisons, instinctivement dans mon esprit une rune imaginaire se dessine et je la reproduis avec exactitude, blessant alors l’ennemi. Je suis choquée alors d’apprendre que je peux « inventer » de nouvelles runes… Pour éviter tous soupçons je décide de n’en parler à personne.
J’ai accompagné également Isabelle chez les Sœurs de Fer, réputée pour leur sagesse et leur endroit magnifique où sont forgées nos armes. C’est également à cette époque-là qu’une voix étrange résonne dans mon esprit, j’ignore qui elle est, je ne sais pas ce qu’elle veut… Mais elle m’appelle… Je me rends compte alors que dans mes veines, coule le sang d’un ange Ithuriel qui me permet d’avoir une capacité unique : créer de nouvelles runes. Celui-ci nous apprend également au travers d’une vision qu’une personne ayant du sang de démon en elle ne peut toucher l’Épée Mortelle sous peine d’autodestruction de celle-ci et du démon.
Plus tard, le pacte de sang que j’avais réalisé avec Iris s’active : il ne me reste plus que quelques heures pour retrouver la petite fille Madzie enlevée par Valentin. Tous ensembles nous nous mettions au travail pour satisfaire ma part du marché bien qu’elle n’est pas fait revenir ma mère Jocelyn… J’ignore à ce moment-là que dans le Monde Obscur, les fées, vampires, loups veulent ma mort.
Lorsque l’Epée Mortelle fut activée par Jace et soulevée par Valentin, faisant alors mourir de nombreuses créatures obscures, excepté Simon qui resta en vie… Dehors, Jace et Valentin se battaient, et lors d’un affrontement final, Ithuriel m’envoya une rune en image, la reproduisant sur l’Epée Mortelle à ma portée, elle se désactiva. Et durant notre inattention… Quelqu’un la vola. Mais désormais… Valentin est aux mains de l’Enclave.
Nous avons eu récemment la venue d'un nouveau Shadowhunter répondant au nom de Sébastian Verlac, il est plutôt sympathique à première vue et m'aide parfois à aller mieux surtout qu'en ce moment, j'ai vraiment du mal à activer ce "don" qui m'a été donné celui de créer des runes...
Nous devons empêcher coûte que coûte Valentin de s'échapper et d'invoquer l'Ange.
Vous, derrière l'écran
Coucou, je suis Aurél, mais j'utilise souvent KYTHERA comme pseudo, j'ai 20 ans et je suis de France. J'ai connu le forum grâce à moi-même et je le trouve tellement beau  Heart .

Le code du règlement est le suivant :

J'AIME MON FORUM.  Excited2  Heart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Clarissa A. Fairchild || I'm not an Angel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters RPG - The Tears of the Angels :: Acte II - Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: